Le basque, notre langue

Si vous visitez Debabarrena, vous verrez sûrement que les affiches sont rédigées en deux langues. Et que vous entendez une autre langue parlée, en plus de l'espagnol. C'est l'euskera ou basque, notre langue, et l'une des plus anciennes d'Europe. Pour en savoir plus, cliquez ici.

A Debabarrena, environ 60% de la population parle basque, donc vous avez de bonnes chances de rencontrer un ou plusieurs euskaldun (un mot pour désigner les personnes qui parlent basque). Voici quelques mots et expressions utiles pour votre visite.

Mots et expressions utiles en basque

A votre arrivée, nous vous accueillerons avec un «ongi etorri» (bienvenu.e). Ou nous vous saluerons avec un «kaixo» (salut). Ou selon l'heure de la journée, nous dirons «egun on» (bonjour), «arratsalde on» (bon après-midi), ou «gabon» (bonsoir).

D'autres expressions que vous utiliserez beaucoup lors de votre visite sont «mesedez» (s'il vous plaît) et «eskerrik asko» ou «mila esker» (merci), si utiles lorsque vous vous rendez dans un bar ou un restaurant, ainsi que lorsque vous arrivez à votre logement ou au moment de faire une visite. Pour répondre à des questions simples, vous avez «bai» (oui) ou «ez» (non). Lorsque vous allez faire des achats ou demandez l'addition, vous pouvez dire «zenbat da?» (combien ça coûte?). De plus, nous vous montrons les numéros en basque afin que vous puissiez indiquer avec plus de précision ce que vous voulez:

  • Bat - Un
  • Bi - Deux
  • Hiru - Trois
  • Lau - Quatre
  • Bost - Cinq
  • Sei - Six
  • Zazpi - Sept
  • Zortzi - Huit
  • Bederatzi - Neuf
  • Hamar - Dix
  • Hogei - Vingt
  • Hogeita hamar - Trente
  • Berrogei - Quarante
  • Berrogeita hamar - Cinquante
  • Ehun - Cent

Pour profiter du meilleur de la gastronomie de Debabarrena, vous irez «jan» (manger), et «edan» (boire), dans un «jatetxea» (restaurant), dans un «taberna» (bar) où vous pouvez prendre un «pintxo» (petite portion de nourriture, généralement sur du pain), ou même dans une «sagardotegia» (cidrerie) pour «txotx» (expression qui annonce l'ouverture du robinet à la barrique de cidre).

En basque, nous commençons la journée avec un «gosaria» (petit-déjeuner). En milieu de matinée, nous prenons un «hamaiketakoa» (répas après le petit-déjeuner, littéralement "à onze heures"). Nous appelons le déjéuner «bazkaria», et le soir nous prenons le «afaria» (dîner). Si nous allons boire un verre, soit à midi, soit dans l'après-midi, nous l'appelons «txikiteo» ou «poteo». À ces occasions, nous buvons «ardoa» (vin), «zuria», «gorria» ou «beltza» (blanc, rosé, rouge), «sagardoa» (cidre), «garagardoa» (bière), «txakolina» (vin blanc de la côte basque). Ou si vous préférez, vous pouvez demander «ura» (eau). Pour manger, à notre table ne manque jamais de «ogia» (pain). Nous commençons généralement par un premier cours de «barazkiak» (légumes), suivi de «haragia» (viande) ou «arraina» (poisson). En milieu de matinée ou en milieu d'après-midi, parfois nous mangeons un morceau de «gazta» (fromage). Avant de commencer à manger, n'oubliez pas de dire «on egin!» (bon appétit!).

Si en plus de notre gastronomie, vous êtes venus à Debabarrena pour profiter de nos paysages, nous pensons vous trouverez utile savoir que «mendia» est une montagne, que «erreka» et «ibaia» sont deux mots pour dire rivière, et que «ibilbidea» signifie chemin. Dans nos montagnes, vous trouverez «zuhaitza» (arbre), «basoa» (forêt), «baserria» (ferme), et même quelques «baseliza» (ermitage, littéralement église dans la forêt). Et si vous préférez vous promener dans nos villes, vous trouverez sans doute «udaletxea» (mairie), et «eliza» (église) sur leurs places. Si vous aimez le vélo, nous avons dans notre région deux «bidegorria» (pistes cyclables).

À la fin de votre séjour à notre région, vous pouvez dire «agur» (au revoir), mais nous préférons que vous disiez «gero arte» (à plus tard), ou «laster arte» (à bientôt), car nous savons que lorsque vous visiterez Debabarrena, vous répéterez.

Nouvelles