CÔTE BASQUE: LES PLAGES DE DEBABARRENA

16/07/2019
L'été et les températures élevées sont arrivés à Debabarrena. Mais ne vous inquiètes pas, car a notre région vous trouverez plein de places pour vous rafraichir. Plus d'infos dans cet article.

L'été est arrivé à Debabarrena, et avec lui des nombreux jours de soleil et de températures élevées. Si vous avez choisi notre région comme destination pour vos vacances, ou si vous allez simplement faire une excursion, nous vous expliquons les nombreuses options que vous avez pour vous rafraîchir lorsque la chaleur se resserre.

Sans doute la plus connue est la plage de Deba. Chaque année, des milliers de visiteurs s’approchent de cette plage, qui en réalité sont deux. D'une part, la plage de Santiago, située juste en face de la promenade, très proche de la ville de Deba. Il dispose d'un parking payant, de toilettes publiques, d'un service de sauveteur, de deux bars et de quelques kiosques où vous pouvez acheter de l'eau, des boissons non alcoolisées et des glaces. Mais les merveilles de la plage de Deba ne s’arrêtent pas là, car à l'est de la plage de Santiago, en suivant les rochers du flysch qui commencent à émerger, apparaît la plage de Lapari. Il s’agit d’une petite plage qui, bien qu’elle soit pratiquement cachée à marée haute, attire à la fois les surfeurs et les baigneurs. Ici, vous pouvez voir le flysch noir, où ont été retrouvés les célèbres « septarias » de Deba.

Mutriku n'est pas en reste en ce qui concerne les plages et les zones de baignade. Sur la même frontière entre Deba et Mutriku, de l'autre côté de l'estuaire de Deba, nous trouvons la plage d'Ondarbeltz, sable noir en basque. Son nom est évident dans le sable de couleur sombre, et c'est une petite plage, presque une crique, qui a encore un parking payant, et même un petit bar. Pas tres loin du centre vile de Mutriku, nous trouvons la plage du port, adjacente au brise-lames. C'est un banc de sable de petites dimensions, qui ravit néanmoins les visiteurs et les mutrikuarras. Et enfin, si Ondarbeltz est limitrophe de Deba, de l'autre côté de Mutriku, face à Ondarroa, nous trouvons la plage de Saturraran. Le plus sauvage des trois, Saturraran se penche à l’autre bout du flysch noir et offre, en plus de la zone principale, une discrète crique nudiste. Il dispose d'un parking payant, de douches, de toilettes publiques et d'un bar où vous pouvez prendre un verre ou même manger en profitant de la vue.

Mais les plus uniques de Mutriku sont sans aucun doute les piscines d’eau de mer, construites dans le même port. Il se compose de deux structures rectangulaires, intégrées dans la digue elle-même. Ces deux piscines sont de taille olympique et sont remplies deux fois par jour avec la montée des marées; un mur empêche la vidange à marée basse. Ils constituent donc un lieu idéal pour les personnes souhaitant pratiquer la natation, ainsi que pour les baigneurs en général. Ils ont un parking payant, des sauveteurs, des douches et des vestiaires, et même un petit bar.

En outre, la côte de Debabarrena offre de nombreuses possibilités de pratiquer des sports nautiques. Notre côte offre des spots parfaits pour les surfeurs de niveau avancé: les Sept Plages qui commencent à Saturraran, et la plage d’Alkolea entre Mutriku et Deba, sont des enclaves de première classe. À Deba, la plage elle-même offre des vagues pour les surfeurs de tous niveaux. Il a également la vague de Sorginetxe, seulement pour surfeurs de niveau avancé. Sans oublier des zones cachées comme celles de Mendata, Sakoneta ou Itxaspe. Et si vous voulez apprendre à surfer, à Deba vous trouverez l’école Yako Surf, qui propose des cours et des locations de planches, ainsi que la possibilité de louer des planches de SUP.

Comme vous pouvez le constater, dans Debabarrena, vous disposez de nombreuses options pour faire un plongeon. Il est possible d'accéder à toutes les plages mentionnées par les transports publics. Et si le temps ne permet de se baigner, vous pourrez explorer les nombreuses autres merveilles qui cachent tant le Géoparc UNESCO de la Côte Basque comme l’intérieur de notre région. Qu'attendez-vous pour venir?