Vous êtes ici : Accueil Nouvelles Un voyage à travers les âges. La Route des Dolmens

Un voyage à travers les âges. La Route des Dolmens

24/05/2019
Le printemps est arrivée, et cet année aussi on a organisé des visites guidées a la Route des Dolmens. Mais il est possible de découvrir cet environ magnifique par vos propres moyens.

Il existe un chemin entre Elgoibar, Soraluze et Bergara qui serpente entre des collines verdoyantes. Un sentier qui traverse les montagnes depuis l’impressionnant mont Karakate, gardien et diviseur des villes d’Elgoibar et de Soraluze, jusqu’à l’ermitage de Santutxu, dans le quartier Elosua de Bergara. Une tour de guet naturelle offrant une vue imprenable sur la mer et les montagnes d’environ. Et une porte sur le passé, car c'est un chemin chargé d'histoire.

Connu par le nom Route des Dolmens, ce sentier permet aux personnes qui le parcourent de voyager 6 000 ans dans le passé, jusqu'à la préhistoire. Cela nous amène à une époque située entre le Néolithique et l'Âge du Bronze, une époque où nos ancêtres ont abandonné la mode de vie nomade par l'agriculture et à l'élevage, en s'installant en petits villages. Ils ont travaillé la pierre et plus tard le métal, en particulier le bronze. Nous ne savons pas où ils ont vécu, mais nous savons où ils ont enterré leurs morts, car ils nous ont laissé leurs monuments funéraires: dolmens, tumulus, cistes et un menhir. Avec les corps ou les cendres, ils ont également enterré divers objets: vases, outils, bijoux et armes.

Marcher le long de ce chemin, c’est marcher à travers la préhistoire, car au long des 11 kilomètres de route, on peut trouver un ensemble de 19 monuments mégalithiques, datés des années de 4 300 à 800 AC. environ. La plupart de ces monuments ont été découverts en 1920 par l'équipe formée par J.M. Barandiaran, T. Aranzadi et E. Eguren, qui ont ensuite fait l’objet de fouilles et de recherches entre 1921 et 1922. Cependant, bien qu’ils aient utilisé une méthodologie très avancée pour l’époque, peu de vestiges ont été retrouvés, peut-être puisque la plupart des éléments avaient été pillés à ce moment-là. Les montagnes basques ont toujours été le théâtre de mythes et de légendes, et la chaîne de montagnes de Karakate n'a pas été différente. En fait, Barandiaran a découvert dans son enquête les rumeurs concernant un "trésor" enterré dans la région. Ainsi, et comme ils n'avaient pas été étudiés depuis lors, au début du 21ème siècle, il fut décidé d'intervenir encore une fois, en fouillant à nouveau certains monuments.

De cette nouvelle série de fouilles ont résulté des découvertes importantes. Parmi eux se distingue le Dolmen de Kerexetaegia Sud, reconstruit en 2018 après une enquête minutieuse. Vous pouvez observer la chambre funéraire sous la grande dalle et même apprécier une partie du tumulus qui recouvrait le dolmen à son époque. Le menhir d'Arribiribilleta est un autre joyau de la couronne. Le monolithe, haut de 3,5 mètres, nous rappellera la pierre que le personnage légendaire de la bande dessinée, Obélix, portait avec lui. Au début et pendant de nombreuses années, on pensait qu'Arribiribilleta était un dolmen ou un point de repère marquant les limites de la municipalité. Mais lors des fouilles de 2012, il a été révélé qu'il s'agissait bien d'un menhir et, en 2013, il s'est levé dans ce qui est considéré comme son poste d'origine.

Cet itinéraire n'est pas seulement attrayant pour le complexe mégalithique, mais également pour le paysage. Le parcours est une promenade entre pentes verdoyantes, plaines, forêts de hêtres et de pins. Les montées et descentes vers les sommets de Karakate, Atxolin et Irukurutzeta nous mènent à quelques des meilleurs points de vue de tout le Pays Basque, nous permettant d'observer la mer Cantabrique d'un côté, à nos pieds les vallées des fleuves Deba et Urola, et à l'horizon des montagnes telles que Anboto, les Peñas de Aia, la chaîne de montagnes Aizkorri, les Montes de Vitoria, et même par beau temps, vous pouvez observer les Pyrénées et les Picos de Europa. Pour mieux nous situer et avoir plus d'informations sur nos points de vue, nous avons la table panoramique de Karakate, juste au début de l'itinéraire depuis Soraluze.

La nature, les paysages et l’histoire font de la Route des Dolmens un lieu magique qui, avec l’arrivée du beau temps et des visites guidées organisées gratuites, vous invite à passer une journée agréable sur la montagne pour toute la famille. Vous pouvez consulter le calendrier et vous inscrire (en basque ou espagnol) aux visites dans ce lien. En outre, sur ce même site Web, dans la section Randonée, il existe une piste GPS pour les médias numériques, pour toutes les personnes qui souhaitent explorer la route par leurs propres moyens.

Un voyage à travers les âges. La Route des Dolmens