Vous êtes ici : Accueil Que visiter L'intérieur Mont Oiz

Mont Oiz

Vue dOiz

Le mont Oiz (1026 m), connu comme « Le Mirador de Biscaye », est l'un des sommets les plus mythiques de ce Territoire Historique. Les sommets d'Oiz et de Zengotitagane font partie d'une longue ligne de crêtes dont les eaux se jettent dans trois bassins fluviaux différents : Ibaizabal, Artibai et Deba.

Oiz est avant tout un paysage. Sa situation privilégiée et sa hauteur permettent de contrôler visuellement, depuis sa crête et son sommet, un espace qualifié ironiquement par certains d« infini ».

Le mont Oiz présente une silhouette aisément identifiable même depuis le lointain, une silhouette accentuée par les hautes tours de communications qui s'élèvent au-dessus de leur sommet rocheux et par la longue rangée de tours éoliennes qui parcourt la ligne de crêtes.

Oizko Errotak

Oiz conserve encore aujourd'hui des taches de végétation feuillue et de bois mixte, surtout sur les versants N,E, et SE. Les zones situées en hauteur, entièrement déboisées, sont de véritables pâturages où paissent placidement des troupeaux de brebis et de chevaux.

Des spécimens isolés de petits houx et d'arbustes, comme les bruyères et les ajoncs par exemple, jalonnent le chemin qui, parfois dénudé, montre les entrailles d'un sous-sol en grès. À Iturzuri, un village qui reçoit une source d'eau fraîche et cristalline, l'eau décompose les roches du terrain.

La ligne de crêtes d'Oiz représente l'un des endroits les plus emblématiques de l'histoire de la Biscaye et du Pays Basque Sud. Elle fut jadis habitée par une population qui se consacrait au pâturage, activité prédominante au cours de la préhistoire.

Oiz est bien connu pour afficher le titre légendaire du « Mont sonneur de corne » de Biscaye. En effet, Oiz est un des monts de ce Territoire Historique duquel on réalisait autrefois les convocations aux « Batzarrak » ou Assemblées de Guernica. Cette convocation s'effectuait en allumant des feux et en sonnant des cornes.

Oiz évoque également mythe et légende. En effet, Mari, « la Dame d'Anboto », habite ici. La tradition raconte que tous les sept ans, Mari déménage d'Anboto à Oiz, et que le temps, beau ou mauvais, et les récoltes abondantes ou faibles, dépendront du lieu où elle se trouve.

Accès :

  • Depuis le centre-ville de Mallabia : prendre la route de Trabakua jusqu'au carrefour situé dans le quartier d'Osma. À ce carrefour, nous avons deux possibilités :
  • Prendre à droite et marcher sur 100 m environ puis, près de la ferme Aldasolo, traverser la route pour s'engager sur la première piste qui monte vers Zengoititagane et Oiz.
  • Prendre à gauche et traverser la route pour emprunter ensuite la déviation au quartier de Zengoitita. De là (près du lavoir), s'engager sur une piste qui monte jusqu'à Zengotitagane et Oiz.